© ClimbingAway

Pascal Trividic place cette vertigineuse vue 11ème:

Matthias Paré arrive 12ème avec une cette pure photo de bloc:

Morgan Desort 13ème a su trouvé le point de vue parfait:

Frederic Gibert également 14ème avec encore du gros dévers:

Sébastien Delarche 15ème, l'illustration parfaite du highball:

Yohann Paolini également 16ème avec une belle arête de la forêt magique:

Fabien Garin 17ème avec un cliché plus artistique d'escalade "urbaine":

David Blon 18ème saisit concentration et précision du grimpeur:

Christian Trujillo également 19ème, toujours le côté fun du psychobloc:

Et Christophe Rondepierre 20ème avec ce magnifique bloc/tafoni !

 

Christian Trujillo arrive premier du concours grâce à sa photo très originale de psychobloc qui a séduit le jury:

Jérome Chambard est second avec les chaudes couleurs de Turquie (Jérome place également une autre photo en 7ème position):

Florent Vorger troisième avec cette incroyable prise de vue aux Fishers Towers dans l'Utah (Florent place également deux autres photos en 6ème et 8ème position):

Frederic Gibert 4ème a su saisir les éléments (Frederic place également une photo dans la même veine en 14ème position):

Yohann Paolini cinquième avec les formes magiques de ce bloc de Lumio:

Florent Vorger également 6ème avec cette prise de vue très aérienne:

Jérome Chambard également 7ème avec cette superbe vue plongeante dans les Gorges du Verdon:

Florent Vorger encore 8ème au paradis de la canellure:

Vincent Montbel 9ème avec cette vue efficace de la fameuse arche du Dolfin à Rodellar:

Et Florent Vorger toujours, 10ème avec ce rappel plein gaz au Verdon !

     Après les cadeaux de Noël, les galettes des rois, prolongez les fêtes au mois de février avec le concours photo de ClimbingAway ! Durant tout le mois de février, envoyez vos plus belles photos de grimpe pour gagner un de nos nombreux lots: T-shirts, calendriers "Women of climbing" ...

Vous pouvez envoyer jusqu'à 5 photos de grimpe avec le nom du site concerné à l'adresse:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     Adjoignez-y votre nom, votre adresse postale et le système d'exploitation de votre smartphone (iOS/Apple ou Android).

     Pour ceux qui profiteront de l'occasion pour s'essayer à la photo de grimpe, la relecture de l'article de Philip Quade et ses conseils faciles à suivrent pourrait vous être utile :)

Bonne Chance à tous !

Le Golden Boulders Hampi Climbing festival c'est quoi ?

C'est le rassemblement de toutes les bonnes âmes de la communauté grimpe qui voudront venir ouvrir de nouveaux passages sur une zone encore non développée proche de Hampi. Venez grimper, faire de la slackline et du yoga, manger et dormir entre amis. Tout ce dont vous aurez besoin pendant les 10 jours du festival sera fourni pour un prix fixe.

Quand ?

Du 5 au 15 janvier 2018

Où ?

Inde, Hampi, état du Karnataka - Informations sur place au Tom & Jerry climbing shop. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. +91 948274669, +91 8277792588

Les infos sur Facebook :

https://www.facebook.com/Golden-Boulders-Hampi-Climbing-Festival-201794223727794/

     L'escalade c'est passionnant!

    Chaque année nous apporte notre dose de nouvelles voies, de nouveaux sites, de nouveaux horizons ... Sur le site web ainsi que sur les applis, nous continuons de vous offrir toujours plus de sites, d'infos, de photos, de topos éthiques pour smartphones ...

     En parlant d'éthique, les choses bougent ... un peu. Des échanges se sont installés entre les partisans du tout-gratuit, les acteurs locaux qui revendiquent une juste reconnaissance de leur investissement, des auteurs de topos sans scrupules qui continuent de faire des topos de nos falaises depuis des dizaines d'années et puis les idéalistes qui espèrent une prise de conscience générale, une certaine " "éducation" " de tous les grimpeurs ... Les topos éthiques pour smartphones ClimbingAway restent à nos yeux la meilleure alternative. Toujours réalisés en accord avec les acteurs locaux qui réinvestissent l'argent et leur temps pour entretenir nos falaises. Nos topos offrent toutes les garanties attendues.

     Du côté de la fédé, ça y est : L'escalade arrive aux Jeux Olympiques pour le meilleur ou pour le pire ? Mais elle est également confrontée aux nouveaux dilemnes de conventionnement, aux problèmes de responsabilité, aux avidités des assurances ...

     Enfin les performances historiques n'ont pas été en reste non plus ! Cette année 2017 a vu les premiers 9a+ (Margos Hayes avec la fameuse Rambla de Siurana) puis 9b féminins (Angela Eiter avec La planta de Shiva à Villanueva del Rosario) ... Les grimpeuses se rapprochent toujours plus du niveau max encore un peu repoussé cette année par Adam Ondra avec la réalisation de Silence le premier 9c de l'histoire à Flatanger !!!

Oui notre sport nous passionne et c'est plein d'enthousiasme que nous entamons cette nouvelle année.

Toute l'équipe ClimbingAway vous souhaite une belle année de grimpe pour 2018 !

Dès le 1er décembre, un nouveau topo-guide format papier sera disponible dans les bacs : "Rock around the World" ou en bon françois "Grandes voies autour du Monde".

Et c'est Thierry Souchard qui a fabriqué ce bel ouvrage. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Thierry est, entre autre, le co-auteur du topo-guide des "Falaises de Corse" ou encore des "Grandes voies de Corse".


Cette fois, il a quitté l'île de beauté pour se faire un joli tour du monde des destinations grimpe incontournables et nous proposer un topo compilation que vous pouvez pré-commandé dès aujourd'hui sur son site web (à un tarif préférentiel) !

Nouveau topo de grandes voies Rock around the World
Nouveau topo de grandes voies Rock around the World

 
Thierry a eu la gentillesse de répondre aux différentes questions que l'on avait sur son livre.

L'interview

Bonjour Thierry. On te connait bien comme auteur du topo des falaises de Corse mais on n'en sait pas plus sur toi. Peux-tu te présenter en quelques mots ?


J'ai commencé la grimpe vers 15 ans, mais ce n’est devenu une passion que 5 ans plus tard. A mon arrivée en Corse il y a 20 ans, j'ai voulu dépasser le stade de ‘consommateur’ et m'investir dans le développement de l'activité en rééquipant de nombreux secteurs et grandes voies autour d'Ajaccio, au Gozzi pour ceux qui connaissent. J’ai aussi participé à quelques ouvertures et surtout à la création avec des potes d'une salle d'escalade associative à Ajaccio pour palier à l'absence d'infrastructure.

Puis avec Bertrand Maurin, on s'est lancé à compte d'auteur dans la réalisation du topo Falaises de Corse en associant le comité régional Corse FFME pour générer des retombées servant à l'entretien des sites. Enfin, j'ai aussi passé le BE escalade.

Thierry Souchard, Les météores
Thierry Souchard, Les météores - photo Guillaume Pellissier

 

La Corse n’était pas un terrain de jeu assez grand pour que tu crapahutes de la sorte tout autour du globe ? 

Depuis mon arrivée en Corse, ma pratique personnelle est axée principalement sur la découverte et les grandes voies, de préférence sur coinceurs. Cela m'a d'ailleurs conduit à réaliser un topo de grandes voies en Corse. C'est avec la même motivation que j'ai été grimpé un peu partout autour du monde en grandes voies principalement, inspiré et guidé par les beaux livres d'Arnaud Petit, les fameux "Parois de légende" qui ont été longtemps mes livres de chevet.

La Corse est un paradis de l’escalade encore sous-évalué mais ce n’est évidemment pas le seul. En allant voir ailleurs, j’ai pu découvrir de nouvelles cultures et souvent de nouveaux styles de grimpe. Le monde de l’escalade est petit et plutôt intimiste surtout chez les pratiquants de grandes voies. Les contacts avec les grimpeurs locaux se font naturellement et on peut apprécier chaque pays un peu plus de l’intérieur ; c’est l’occasion d’allier la grimpe à la rencontre et l’échange. Je suis d’ailleurs resté en contact avec des grimpeurs de bien des pays.

Et puis il y a les paysages bien sûr qui sont souvent marquants ; je pense par exemple aux parois de grès du Wadi Rum ou encore aux tours de poudingue des Météores, des lieux vraiment uniques. Mais on pourrait en citer d’autres comme l’imposante paroi d’El Capitan au Yosemite que j’ai déjà eu l’occasion de gravir à 2 reprises ou encore la main de Fatma au Mali (un endroit désormais à éviter…). L’escalade est un prétexte à la découverte et au voyage…à moins que ce ne soit le contraire.

Lire la suite...